Comportements scolaire

        Lorsque l’on étudie l’impact du téléphone portable sur le système éducatif, il apparaît clairement que des systèmes de communication entre les élèves, allant à l’encontre des idéaux de l’institution éducative, ont toujours existé. Ils ont toujours communiqué par l’intermédiaire de petits mots, de chuchotements,  de signaux ou autres. Le caractère sacré de l’examen a aussi été troublé par  l’utilisation d’antisèches,le copiage, etc...

Le développement de la téléphonie mobile modifie la nature de ces communications. Dans l’enquête décrite plus haut, nous avons remarqué que le recours à des messages textuels mobiles à l’école étaient relativement courant. Les données montrent que plus d’un étudiant sur quatre a envoyé ou reçu un message. Lors des interviews de groupe, les intéressés ont reconnu cette pratique et les avantages qu’elle représente comparée aux méthodes plus traditionnelles de communication illicite dans le cadre de la salle de classe.

Ola, 14 ans : "Ça n’a aucun sens de faire passer un mot parce qu’ils le voient immédiatement, mais ils ne peuvent pas voir si vous avez un portable dans votre poche, par exemple."

        Lutilisation du portable pour envoyer des messages textuels élimine le petit mot traditionnel et réduit également la probabilité de découverte et de lecture du message par les autres. Quand l'enquêteur demande si les élèves utilisent leur portable en classe, les réponses restent plutôt floues, mais quand celle-ci est positive, nous pouvons voir que l'utilisation se fait par envoie de messages textuels pour planifier ou même simplement parler avec un camarade des évènements passés. 

Il s’agit donc ici de l’usage social de l’appareil qui fait référence au maintien de la dynamique du groupe via le portable. Cette forme de communication ne se passe néanmoins pas sans problème : dans la plupart des établissements les régles sont très strictes à propos de l’utilisation du téléphone portable au sein de l’établissement .

Exemple: Règles du lycée Benjamin Franklin 

  5 - Protection du milieu scolaire

c) L’usage des téléphones portables et des baladeurs MP3 n’est autorisé qu’en dehors des locaux du lycée sous peine de confiscation immédiate. L’appareil ne pourra être restitué à l’élève qu’en présence de ses parents.

Les informateurs sont allés plus loin en indiquant qu’ils ne s’opposaient pas à l’utilisation du portable pendant les examens. Une des stratégies était de se servir du portable comme d’une antisèche en y entrant en mémoire toutes les informations nécessaires. D’autres, ont fait remarquer qu’ils avaient eu recours au portable pour communiquer avec leurs camarades pendant les examens.

Et comme nous pouvons le remarquer ces dernieres années ont réléve de fort développement de la technologie téléphonique menancant d'avantage la scolarité

Exemple : Iphone                                  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site