Groupe social

     

Les adolescents entrent dans le processus de mise en place de leur propre environnement social. Grâce au portable, l'adolescent peut communiquer en toute intimité. C'est un réseau où les parents ont peu d'emprise.

On distingue deux types de communications:

*Le premier est celui de la communication directe pour l’organisation des activités. 

*Le second du maintien du lien au sein du groupe.

Dans les deux cas, l’adoption du téléphone portable permet aux adolescents de coordonner leur vie sociale et de dissimuler leurs activités à leurs parents. Le portable n’est pas seulement utilisé dans un but de coordination des activités courantes. Selon les informateurs, il est beaucoup plus utilisé pendant le week-end que ce soit vocalement ou textuellement.

Témoignage: 

Inger, 17ans: «Si tu as un portable, tu peux changer tes projets. On n’a pas besoin de se donner rendez-vous; on peut juste s’appeler quand on veut.» 

De notre point de vu, le portable est devenu essentiel pour pouvoir organiser les apres-midis, les soirées, les sorties. Il  permet de coordonner directement et rapidement nos activités, sans être sous le regard direct de nos parents.

Du point de vue de nos parents, on remarque qu'ils sont étonné du changement d'organisation des activités: "Nous nous organisions à l'avance en fonction des possibilités de tout le monde. Il fallait être à l'heure ainsi qu'au bon endroit puisque nous n'avions aucun moyen de communication une fois sortis de chez nous !"

     De plus le portable est utilisé dans le cadre d’interactions à un niveau  plus élevé que celui de la coordination du groupe amical. Il est aussi un moyen par lequel ils peuvent développer leurs caractères et également de nouvelles amitiés.

En effet les adolescents peuvent, grâce au portable, se familiariser avec le sentiment d’appartenance à un groupe. Recevoir et envoyer des messages confirme cette appartenance. Tout cela va bien au-delà de l’échange de l’heure et du lieu du rendez-vous. Il s’agit ici d’interaction sociale. Cette approche est une utilisation plus abstraite du portable.

L'interaction entre deux adolescents via le portable permet de créer à la prochaine rencontre un échange verbale du a l'interaction par le portable. Imaginons : deux jeunes échangent par sms une conversation impliquant par exemple des blagues, des potins, des images, ou des musiques, lors de leur prochaine rencontre ils seront capables de fonder une conversation basée sur leur interaction d'échange de messages.

Les messages servent donc à lier les membres d'un groupe entre eux. Comme un des adolescent l’a noté «si tu reçois un message banal tel que "Coucou sa va ?" d'un de tes amis tu réponds forcément, ce qui crée une conversation »

 

Mais il intervient également dans d’autres types d’interaction comme les différentes façon d’évaluer la popularité de quelqu’un. En effet le portable offre aux jeunes différents moyens de mesurer leur popularité. Un de ces indicatifs est le nombre de messages textuels reçus. Tous les informateurs l’ont souligné.

Témoignage:

Erika, 17 ans: "J’ai reçu aujourd’hui sept ou huit messages de lui et j’ai donc renvoyé sept ou huit messages mais ce n’est pas comme ça tous les jours, vous savez. Quand je rentre à la maison, j’ai souvent une tonne de messages qui m’attendent mais ça dépend des jours et des personnes avec qui tu es en relation."

Physiquement, le portable possede également une valeur sociale: Les adolescents portent une certaine importance au modèle, à la taille, à la façade et aux fonctions de leur téléphone.

Une mère a remarqué que sa fille refusait d’utiliser son téléphone pour des raisons de taille et de vieillesse du modèle.

Le portable permet donc au jeune de se créer un espace social grace aux différentes interactions possible.

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site